Amis kinoïtes, rejoignez nous à partir du 16 mars pour la nouvelle édition de KinoCaen !

Comme chaque année, au programme : trois sessions, trois projections des films faits en 72h, des concerts, des surprises… le tout dans un village redécoré, équipé et chaleureux où vous trouverez de quoi vous restaurer, trinquer, vous reposer. Bref, de quoi profiter.


SOIRÉE DE RENCONTRE ENTRE PARTICIPANTS
Le vendredi est l’occasion de vous présenter l’ensemble de la semaine, les nouveautés ainsi que l’équipe de KinoCaen. C’est aussi et surtout l’occasion pour chaque participant de se relayer au micro et de se présenter succinctement.
Pour fêter ça nous vous proposons  ensuite un concert, l’occasion de se rencontrer joyeusement et de faire connaissance.

RÉUNIONS DE PRODUCTION

Les porteurs de projets sont invités à présenter leurs films et leurs besoins pour les réaliser (décors spécifiques, matériel, formation des équipes).

LE PARCOURS TYPE D’UN PARTICIPANT

La soirée d’ouverture du festival permet de découvrir le village, de rencontrer les membres de l’équipe de KinoCaen et les différents participants. C’est aussi le temps d’une première approche puisque les participants se présentent succinctement sur scène, avant de se retrouver autour d’un verre et devant les concerts proposés.
Le lendemain matin à 10h débute la première réunion de production.
Là, les porteurs de projet vont se présenter une seconde fois et surtout présenter le projet qu’ils veulent réaliser. C’est un moment fondamental du festival puisque c’est pendant cette réunion de production que vont se cristalliser les envies, les besoins et les possibilités, où les équipes vont se former.
A la suite de cette réunion de production les équipes se mettent en place, la part belle est faite à l’écriture et plus généralement à la préparation du tournage.
Le lendemain c’est le tournage, enfin, et toutes les surprises plus ou moins prévisibles qu’il engendre. En intérieur ou dans les rue de Caen.
Le montage débute souvent à la fin de cette journée pour ne se terminer que contraint et forcé le lendemain, lors du troisième jour, juste avant la projection.
La projection c’est le moment de vérité du festival, la finalité de tous ces efforts. La projection sur grand écran – nous insistons là dessus – est primordiale, elle redéfinit le film. Voir son travail et celui des autres sur grand écran, c’est une expérience unique que nous tentons de rendre possible. « La magie du cinéma ».