Création sonore d’après un poème de Charles Bulowski – Jean-Marie Salque